Menu icoMenu232White icoCross32White

header.imagePlaceholder

header.clickToEdit

header.imagePlaceholderheader.backgroundPlaceholder

header.clickToEdit

Retour
Dominique Dubois
22 avril 2020
Connaissez-vous le réseau Hartmann ?

Connaissez-vous le réseau Hartmann ?

Il devrait intéresser les jardiniers. C’est l’un des réseaux telluriques qui parcourent notre planète et l’enserrent en un maillage plus ou moins serré. L’autre connu est le réseau Curry.

Le réseau Hartmann est constitué de bandes orientées nord-sud (magnétique) et est-ouest. Les mailles du réseau forment des rectangles dont les dimensions sont :

storage?id=985737&type=picture&secret=lE7ZSh7qhzdXjMD3BZa0oxl8sA6fJrCWp4TCg32S&timestamp=1587569423

2 m dans le sens nord-sud et 2,50 m dans le sens est-ouest. Il est susceptible de se déplacer mais peu. Ce réseau part de la terre et s’élève verticalement en traversant divers matériaux. Les intersections sont des nœuds.

(Pour information le réseau Curry est formé de carrés d’environ 40 cm, en diagonale du réseau Hartmann. S’il y a rencontre des 2 réseaux (bande sur nœud, nœud sur nœud) nous aurons des problèmes1. Ce réseau n’a pas d’influence directe sur la végétation sauf s’il se conjugue avec le R. Hartmann sur le nœud.)

Ne m’étant intéressé qu’au réseau Hartmann et à ses incidences sur la poussée des végétaux je laisse de côté le second réseau.

Ces incidences peuvent être variables car il y a dans tous les cas une combinaison de facteurs en jeu : nature du sol, emplacement, environnement, etc. Et le réseau Hartmann ne doit pas être « l’arbre qui cache la forêt » des autres facteurs.

Voici quelques exemples de nœuds que j’ai repérés :

Chez ma grand-mère maternelle il y avait un prunier de grand développement. Il poussait normalement mais n’a jamais donné la moindre prune.

storage?id=985742&type=picture&secret=WNU5DmZVPcBwyzu8QeXb4ue1EeMu741kkM4h4hUp&timestamp=1587569617

À Bergerac, sur le chemin du barrage (entre la station d’épuration et ce dernier) une série de merisiers, érables et frênes a été plantée (photo 2). Ils suivent en partie une bande de Hartmann et certains emplacements vides correspondent aux nœuds ! Si l'on replante il faudra le faire à 20-30 cm de ces nœuds.

storage?id=985745&type=picture&secret=M4FuabKd4gwZ7kqVxKk2DMn6NgsZyjrJgR8CRekh&timestamp=1587569674

En ville, au « 40 » de la Rue Montaigne une haie de Lorraines accuse localement une nette différence de hauteur. J’ai y trouvé un nœud mais comme la zone affectée fait bien 2 m de long il y a donc ici autre chose à prendre en compte (photo 3).

Pour la création d’un jardin il vaut la peine de tenir compte du réseau Hartmann, surtout pour la plantation d’arbres. En ce qui concerne le potager déjà en place on pourra toujours faire des observations utiles.

Je me tiens à la disposition des personnes intéressées par la question, sur le terrain, mais après confinement !

Dominique Dubois

1 Avant d’emménager dans mon appartement en 2004 un ami géobiologue a découvert une superposition de nœuds Hartmann et Curry dans la chambre. Il m’a recommandé de ne pas mettre mon lit à cet endroit ! Il m’a fourni un dispositif simple et gratuit mais depuis j’ai pu neutraliser ce double nœud sans aucun élément matériel.

4 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Le club jardinage clôt la saison

Le club jardinage clôt la saison

Les membres du club jardinage se sont réunis une dernière fois le 4 juillet pour un sympathique...

André Fauré
7 juillet 2020
La dernière randonnée de la saison

La dernière randonnée de la saison

Une trentaine de participants aux différentes activités de marche et de randonnée se sont...

André Fauré
7 juillet 2020
Et vous, où en êtes-vous avec les jeux mathématiques ?

Et vous, où en êtes-vous avec les jeux mathématiques ?

Voilà une question qui vous surprend, n’est-ce pas ? Depuis plusieurs semaines (huit, pour être...

Phil Larvet
15 mai 2020
Connaissez-vous le réseau Hartmann ?

Connaissez-vous le réseau Hartmann ?

Il devrait intéresser les jardiniers. C’est l’un des réseaux telluriques qui parcourent notre...

Dominique Dubois
22 avril 2020
Arnaques en tous genres au coronavirus

Arnaques en tous genres au coronavirus

L’épidémie de Covid 19 est malheureusement propice aux arnaques sur Internet. Afin de rester...

Guy Prud'homme
16 avril 2020
Et vous, vous en êtes où avec l'art grec ?

Et vous, vous en êtes où avec l'art grec ?

Et vous, vous en êtes où avec l’art grec ? Avouez que vous ne pensiez pas devoir répondre à...

Cassandre Mbonyo-Kiefer
11 avril 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus